GRAND PRIX DE L’INNOVATION CONSTRUCTION DURABLE & CADRE DE VIE – la sélection pour le Grand jury

10 START-UPS INNOVANTES SÉLECTIONNÉES – ÉDITION 2021 DU GRAND PRIX DE L’INNOVATION CONSTRUCTION DURABLE & CADRE DE VIE ORGANISÉ PAR DOMOLANDES

Récompenser des projets de création et de développement d’entreprises innovantes en matière d’éco-construction, d’habitat, de cadre de vie et d’aménagement, tel est l’objet de la 10ème édition du Grand Prix de l’Innovation organisée par le Technopôle Domolandes.

Associant innovation et construction durable, ce concours s’adresse aux créateurs et aux jeunes entreprises de l’ensemble de la filière du bâtiment : entrepreneurs du bâtiment, bureaux d’études, architectes, fabricants de matériaux, porteurs de projets innovants, laboratoires de R&D, développeurs de logiciels ou d’applications numériques…

Avec une nouvelle fois plus de 50 candidatures et près de 100 manifestations d’intérêt, cette 10ème édition confirme la pertinence de cette initiative et que le secteur de l’éco-construction est un terreau fertile pour l’esprit d’entreprise et l’innovation. C’est aussi un moyen pour Domolandes de manager de façon moderne l’innovation, d’être entreprenant et d’attirer les start-up venues de l’ensemble du territoire national.

Parmi les 55 projets reçus, 20 d’entre eux se sont succédés mardi après-midi au siège de notre partenaire FFB Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux devant le jury composé de partenaires et d’acteurs régionaux de la création d’entreprises, de la construction et de l’innovation : Conseil Départemental des Landes, Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud, Région nouvelle-Aquitaine, Bouygues Bâtiment, EDF, les groupes Etchart, Duval et Pichet, GCC, CINOV, Clairsienne, Crédit Agricole Aquitaine / Village by CA, Domofrance, XL Habitat, Aquitanis, Ambiente, ESDL, FFB, CAPEB, Xylofutur, Odeys et French Tech Bordeaux.

Après une demi journée d’auditions et de délibération, le Jury a sélectionné les 10 candidats retenus pour le Grand Jury qui se déroulera le 6 juillet à Paris (La Seine Musicale) lors du Moniteur Innovation Days.

Les candidats retenus pour le Grand Jury sont :

HIBOO >> HIBOO aide les acteurs de la construction à optimiser les opérations menées sur le terrain, en s’appuyant sur les données des machines connectées

WATERCOLLECT >> Solutions de recyclage des eaux domestiques à destination des habitats et bâtiments tertiaires

ROCKEASE >> Plateforme B2B qui permet de simplifier les achats de matériaux de construction pour les professionnels du BTP

RECAP >> Première application de prévention des risques au travail, qui retranscrit et certifie les consignes orales de sécurité́ pour préserver la santé des équipes et protéger l’entreprise juridiquement.

PARK&PLAY >> Parking modulaire, démontable, réversible qui peut être posé en quelques semaines sur un parking existant saturé

BIOTEOS >> Purificateur d’air biologique qui utilise les microalgues pour purifier l’air des espaces intérieurs

OGHJI >> Tableau électrique digital piloté par écran tactile et doté de connectivité

PLANS2BIM >> Solution, en ligne, basée sur l’Intelligence Artificielle qui permet d’accélérer la modélisation des plans 2D en BIM

UBETON >> Plateforme de mise en relation qui permet de valoriser les invendus de béton frais. Le volume restant dans les toupies est mesuré par un IOT sur le camion. A l’aide d’un algorithme de matching, UBETON propose les invendus aux chantiers de proximité́, là où ils seront utiles

MODUS AEDIFICANDI >> Procédé et outil de production d’immobilier collectif urbain, basé sur la demande et évolutif

Domolandes, organisateur du concours, tient à remercier vivement tous les candidats qui ont présenté leur projet avec passion et tous les membres de ce prestigieux jury qui se sont investis dans cette sélection.

Visite des élus aux entrepreneurs de Domolandes

Nous avons eu le plaisir d’accueillir aujourd’hui à Domolandes :
M Éric KERROUCHE, Sénateur des Landes et ancien vice-Président de Domolandes
M Renaud LAGRAVE, Vice Président du Conseil Régional
Mme Frédérique CHARPENEL, Maire de Soustons
M Éric SARGIACOMO, Chargé de missions
 
Cette matinée a été l’occasion de rencontrer des entrepreneurs hébergés et accompagnés par Domolandes avec notamment Vincent Lartizien des Chanvres de l’Atlantique, Manuel Merce, Charles et Mathieu Neuville de Materr’UP et Florian Bethgnies de Waste me Up.

Région Nouvelle-Aquitaine : Aide au développement des structures de l’ESS

L’enjeu de la politique régionale est de permettre le développement des entreprises de l’ESS en prenant en compte leur cycle de vie et leur capacité d’innovation.

La Région souhaite également privilégier les projets d’investissements valorisant les pratiques collectives et écoresponsables des politiques d’achats dans l’ESS.

Les principes de l’économie sociale et solidaire

Le concept d’économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d’entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques.

Cette aide soutient le développement des entreprises de l’ESS en tenant compte de leur cycle de vie et de leur capacité d’innovation. Elle favorise les projets intégrant les pratiques collectives et écoresponsables.

En savoir plus sur cette aide.

Les Chanvres de l’Atlantique dans Presse Lib

Retrouvez un bel article sur Les Chanvres de l’Atlantique, entreprise hébergée de Domolandes et spécialiste du chanvre sous toutes ses formes.

Extrait de l’article :

Basés à la technopole Domolandes, les Chanvres de l’Atlantique s’imposent dans de nombreux domaines, tels que l’alimentaire, le textile, la construction, la cosmétique ou encore le bien être…

Au moment de passer son bac, Vincent Lartizien a finalement cédé à l’appel de l’Océan : passionné de glisse, il part à Hawaï dans les années 1980 et devient surfeur professionnel. Là germe une belle aventure.

« J’y ai passé 20 ans en développant mes connaissances en médecine alternative. C’est là-bas que j’ai découvert le chanvre, une plante miracle qui répond aux quatre besoins fondamentaux de l’Homme. À savoir se nourrir, se loger, s’habiller et se soigner », retrace-t-il.

Dans le chanvre, tout est bon pour Vincent Lartizien : ses graines sont sources de vitamines et très nutritives (une alternative extraordinaire au régime carné) et sa fibre peut être transformée en textile (avec des propriétés antibactérienne, antifongique, ignifuge et thermorégulatrice) ou pour le bâtiment en remplaçant le béton. Cerise sur le gâteau, cette plante consomme peu d’eau, fixe le carbone, dépollue les sols et les structure…

De retour en France, Vincent Lartizien décide d’explorer ses principales qualités mécaniques et nutritives sur son lieu même de production, au sud des Landes. Il crée en 2015 « « Les Chanvres de l’Atlantique pour cultiver cette plante en France de manière raisonnée.

La marque Nunti-Sunya a rapidement vu le jour pour commercialiser la production sous différentes formes : de l’huile, des graines, des compléments alimentaires, de la farine… « Le chanvre possède un potentiel énorme, ses possibilités d’utilisation sont illimitées. En six ans, nous sommes passés d’une plantation de 1 à 300 hectares en Aquitaine et à travers toute la France », assure le fondateur de Nunti-Sunya.

….

L’article complet est à consulter ici :

Basés à la technopole Domolandes, les Chanvres de l’Atlantique s’imposent dans de nombreux domaines, tels que l’alimentaire, le textile, la construction, la cosmétique ou encore le bien être…