La MACS dévoile sa feuille de route TERRITOIRE À ÉNERGIE POSITIVE 2016-2020

MACS s’est engagée dans une démarche de transition énergétique et a été labellisée  TEPCV (Territoire pour la Croissance Verte) en février dernier. Son objectif est de diviser par 2 sa consommation d’énergie et de devenir  Territoire à Énergie Positive (TEPos) d’ici 2050. La communauté de communes a adopté le 17 décembre 2015 sa feuille de route pour 2016-2020.

UNE DÉMARCHE PARTENARIALE

182 acteurs du territoire sont mobilisés depuis plus d’un an (élus, entreprises, associations, institutions) autour de différentes thématiques. Leur travail collaboratif a permis d’élaborer le diagnostic énergétique du territoire et de définir les actions prioritaires à mener d’ici 2020.

TROIS AXES STRATÉGIQUES

La sobriété et l’efficacité énergétique

L’habitat et le transport représentent à eux deux 70 % des consommations énergétiques du territoire. Ce sont dans ces deux domaines que des efforts importants sont à réaliser en priorité.

L’exemplarité des collectivités

Elle doit s’appliquer notamment dans la réalisation de travaux d’amélioration énergétique des bâtiments publics pour réduire la facture énergétique des collectivités. MACS a choisi d’allouer une enveloppe de 2 millions d’euros pour aider les communes à financer leurs travaux de rénovation jusqu’à 2020.

La production d’énergie renouvelable locale

Le principe consiste à relocaliser au sein du territoire la production d’énergie en exploitant les potentialités de notre environnement.

ZOOM SUR QUELQUES ACTIONS

Mise en place d’une plateforme de rénovation énergétique de l’habitat pour accompagner les professionnels et les particuliers à la mise en œuvre de rénovations énergétiques à coût maîtrisé.

Promouvoir l’économie circulaire, en accompagnant les entreprises du territoire, en coopération avec le conseil régional et la CCI.

Développer la mobilité alternative via le réseau de bus YÉGO et les liaisons douces.

Favoriser la production locale et partagée d’énergie renouvelable, en mobilisant le financement participatif aux côtés de l’effort public.

LISTE COMPLÈTES DES ACTIONS

Télécharger la présentation complète 

Axe 1 : Sobriété, efficacité, économie circulaire

1. Engager le défi « Famille à Énergie Positive »

Mobilisation des familles pour réaliser des économies sans investir et dans la bonne humeur.

2. Dynamiser la rénovation énergétique de l’habitat

Plateforme de rénovation énergétique de l’habitat fournissant conseil et accompagnement des particuliers ainsi que formation des artisans et mobilisation des professionnels de l’immobilier.

3. Accompagner les entreprises vers l’économie circulaire

Mettre en place une dynamique de réseau et accompagner les entreprises en partenariat avec les chambres consulaires.

4. S’engager vers des zones d’activité à Énergie Positive

Concevoir et aménager les prochaines zones communautaires en se projetant vers un bilan à énergie positive (bioclimatisme, transports alternatifs, production renouvelable…) ;

5. Intégrer la transition énergétique dans la planification urbaine

Intégrer la dimension TEPOS dans les dispositions des documents d’urbanisme (zones d’activités, logement, transports…).

6. Poursuivre l’amélioration du réseau de transport en commun

Optimisation et  accessibilité du réseau, plans de circulation et politique de stationnement, pôles d’échange multimodaux.

7. Poursuivre le développement de la mobilité douce

Construction des pistes cyclables prévues au schéma directeur de liaisons douces, intégration de la mobilité douce dans les aménagements de voirie et soutien au développement du vélo à assistance électrique.

8. Développer la mobilité partagée 

Étudier puis mettre en œuvre une politique favorisant l’usage du co-voiturage ou d’autres formes de mobilité partagée sur le territoire.

9. Développer la mobilité électrique et GNV

Installer un réseau de bornes publiques de recharge de véhicules électrique et acquérir des véhicules électriques ou GNV.

Axe 2 : Exemplarité des collectivités

10. Engager la transition énergétique du patrimoine de MACS

Engager une politique de réduction des consommations et d’investissement dans la production d’énergie renouvelable pour couvrir, à terme, la totalité des dépenses énergétique.

11. Aider la transition énergétique du patrimoine communal

Accompagner les communes techniquement et financièrement par le biais du fonds de concours « Transition Énergétique ».

12. Mettre en œuvre une politique d’achat  « responsable »

Intégrer des critères environnementaux et énergétiques dans les marchés passés par la collectivité,

13. Réduire le gaspillage alimentaire et poursuivre les achats en circuits courts au pôle culinaire

Réduire le gaspillage alimentaire par le biais d’expérimentations et développer les achats locaux notamment de produits « bio » en étudiant la création de groupement de commande.

14. Augmenter l’utilisation de matériaux recyclés en voirie

Poursuivre la politique de MACS en matière de recyclage de matériaux de voirie et atteindre les objectifs fixés par la loi TEPCV.

Axe 3 : Un approvisionnement énergétique 100 % renouvelable et local

15. Mettre en place des projets de développement de la production locale et partagée

Lancer un appel à projet pour développer la production d’énergie renouvelable au travers d’un modèle participatif.

16. Développer l’usage local du bois énergie

Étudier le développement de petites chaufferies collectives ou individuelles (en particuliers les EHPADs, le centre aquatique) les dans le respect des usages du bois.

17. Réaffecter le produit de la fiscalité locale sur les énergies renouvelable

Réserver le produit des taxes perçues par la collectivité sur les unités de production d’énergie renouvelables, aux actions relavant de la transition énergétique.

VENTE IMMOBILIERE : Quel intérêt de connaître le juste prix ?

Quel est le prix de votre maison, de votre appartement ? 

La question du prix est bien évidemment la clé de réussite dans la vente d’un bien immobilier quel qu’il soit.

Au moment de la mise en vente de votre bien immobilier, tout revient : le prix auquel vous l’avez vous même acheté, les travaux et réparations que vous avez réalisés dans le logement, les annonces que vous avez vues paraître dans le journal pour des biens que vous jugez comparables, le voisin qui vous a parlé de son cousin qui lui même aurait vendu son bien en faisant une “énorme plus-value” !

France Préfa Concept lance FLOVEA

Solution flovea par France Prefa concept

France Préfa Concept, hébergé de la technopole Domolandes, lance FLOVEA, une solution qui présente de nombreux avantages par rapport à l’approche classique de l’installation sur chantier.

La solution Flovea est conçue sur mesure pour s’intégrer au chantier. Tout est fait pour faciliter, sécuriser et fiabiliser le travail. À partir des plans, avec toutes les données accessibles, les composants plomberie sont élaborés par des spécialistes et dans un environnement dédié. Chaque solution est sur mesure.

La société SYSVEO, spécialiste du drone, intègre la Technopôle DOMOLANDES.

Créé en 2013, Sysveo se positionne comme intégrateur drone et développe :

  • une gamme complète d’appareils de type VTOL (voilure tournante) homologués par la DGAC
  • des logiciels dédiés avec la réalité augmentée, l’anticollision et la géolocalisation indoor,
  • des services de formation, maintenance et financement.

Sysveo privilégie l’Open Source comme fondation technologique de ses solutions matérielles et logicielles pour bénéficier des avantages des systèmes ouverts dans le développement de ses innovations.

Sysveo s’est engagé dans une démarche qualité ISO9001 en vue de garantir à ses utilisateurs, ses partenaires et ses fournisseurs le respect des normes de son activité d’intégrateur drone.

Pour en savoir plus : http://www.sysveo.fr

Transition numérique : consultations tous azimuts

La feuille de route opérationnelle du PTNB, doté de 20 M€ de budget, est disponible sur le site du programme : www.batiment-numerique.fr mis en ligne en juin dernier. « Sept groupes de travail ont été constitués pour travailler sur les thèmes définis par le comité de pilotage du plan », a rappelé Bertrand Delcambre, président du plan :

  • commande publique et maquette numérique,
  • analyse des retours d’expériences,
  • standardisation, interopérabilité et cycle de vie,
  • numérisation et modélisation de l’existant,
  • expérimentation de la norme PPBIM et bibliothèques d’objets BIM,
  • atelier BIM virtuel,
  • droit du numérique.

Trois appels à manifestation d’intérêt ont été lancés. Le premier vise à recenser les outils numériques de bureau et de chantier ; le deuxième à inventorier les opérations de numérisation et de modélisation des ouvrages existants ; le troisième porte sur le carnet numérique de suivi et d’entretien du logement, rendu obligatoire par la loi sur la transition énergétique pour les permis de construire déposés après le 1er janvier 2017.

Un appel à projets porte sur l’accompagnement des maîtres d’ouvrage publics et privés pour la réalisation d’opérations de construction neuve en maquette numérique. Le jury de sélection se tiendra le 19 novembre.

Enfin, deux consultations ont été lancés fin octobre et début novembre, portant sur le carnet numérique de suivi et d’entretien du logement (mission portée par Alain Neveü) et sur le droit du numérique (mission menée par Xavier Pican).

Une demi-douzaine d’autres appels à projets et appels d’offres sont en préparation et seront lancés prochainement. On peut les retrouver sur le site www.batiment-numerique.fr.