PORTRAIT D’UN HÉBERGÉ DE DOMOLANDES : 3DFH

Dans le cadre d’un partenariat avec Presse Lib, chaque semaine, nous vous présenterons un hébergé de la Technopôle Domolandes à Saint-Geours de Maremne. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir une jeune pousse landaise : 3DFH, une start-up qui surfe sur les images et vidéos 3D

La société 3DFH, dirigée par le Landais Fabien Hicauber, a rejoint la technopole de Saint-Geours-de-Maremne, est devenu une référence dans la modélisation 3D pour l’immobilier

 

Fabien Hicauber est originaire de Bénesse-Maremne, à deux pas de Domolandes où il développe désormais son entreprise. A 31 ans, il est prêt à franchir un nouveau cap avec sa toute jeune entreprise, 3DFH, (démarrée en 2013) grâce à une solide expérience qui fait de lui un des pionniers en France de la création d’images et de vidéos 3D, particulièrement dans le domaine de l’immobilier.

« J’ai longtemps travaillé chez un géomètre ce qui m’a permis d’acquérir une bonne connaissance des métiers du bâtiment, mais aussi des besoins des professionnels. En plus de la maîtrise technologique pour concevoir et réaliser des images et vidéos 3D, cette expérience est précieuse vis-à-vis des utilisateurs professionnels dans le bâtiment » souligne Fabien Hicauber.

En 2011, le jeune landais se met à son compte et travaille toujours – mais en indépendant – pour le cabinet de géomètre. L’auto-entrepreneur élargit rapidement sa clientèle, en prise directe avec les promoteurs immobiliers, les constructeurs, les aménageurs, les urbanistes, les bureaux d’études…

3DFH, infographie 3D, hébergé de Domolandes
3DFH, infographie 3D, hébergé de Domolandes

« Les vidéos 3D étaient innovantes il y a 5 ans, elles sont désormais plus courantes. Les professionnels commencent à mesurer tout le parti qu’ils peuvent tirer de ces outils. A toutes les étapes, de la conception du projet à sa commercialisation, cette modélisation ouvre de nouveaux horizons et facilite grandement leur travail », insiste Fabien Hicauber.

L’atout de ce jeune entrepreneur landais est de proposer une belle palette d’outils, avec notamment des applications pour les smarthphones et tablettes, en plus d’une compétence dans les métiers du bâtiment. Ce qui lui permet de travailler pour de très grands groupes dans toute la France, comme Nexity, mais aussi pour de « petits » clients de la région. Ils ne sont pas très nombreux à apporter une telle compétence dans l’hexagone, ce qui permet à Fabien Hicauber de porter de belles ambitions.

« L’arrivée à Domolandes en juin 2015 m’a permis de donner une nouvelle dimension à mon projet. J’ai déjà travaillé pour la technopole, au moment de la salle de construction virtuelle et je peux désormais bénéficier d’un réseau important dans le secteur du bâtiment. C’est important aussi de se retrouver au cœur d’une telle pépinière avec d’autres créateurs d’entreprise. C’est très stimulant » conclut Fabien Hicauber.

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur le site Internet de 3DFH et d’entrer dans ce monde virtuel, mais tellement concret et utile pour les professionnels comme pour les particuliers qui, de plus en plus, se projetteront dans leur future maison ou futur appartement à partir d’une visite en vidéo 3D. Peut-être conçue par Fabien Hicauber à Domolandes…

Retrouver l’article sur le site Presse Lib.

A propos de 3DFH : La visite virtuelle n’a jamais été aussi concrète ! Fini les plans rébarbatifs, ou les projections plus ou moins trompeuses. 3DFH vous propose désormais de vous immerger dans les 3 dimensions d’un projet immobilier. Géomètre expérimenté, maîtrisant les nouvelles technologies, Fabien Hicauber a imaginé des solutions qui permettent aux promoteurs de proposer à leurs clients le tour du propriétaire… dans leur bureau !

A propos de Domolandes : Domolandes est une Technopôle spécialisée sur les thématiques de l’éco-construction et du numérique appliqué à la filière du BTP. Implanté en Aquitaine, elle a pour vocation le développement économique et technologique des porteurs de projets et entreprises de la filière du bâtiment. Domolandes cherche à concilier performance économique, solidarité entre les entrepreneurs et utilité sociale.

PORTRAIT D’UN HÉBERGÉ DE DOMOLANDES : Les Chanvres de l’Atlantique

Dans le cadre d’un partenariat avec Presse Lib, chaque semaine, nous vous présenterons un hébergé de la Technopôle Domolandes à Saint-Geours de Maremne. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir une jeune pousse landaise : les Chanvres de l’Atlantique et son fondateur Vincent Lartizien.

En 2013, Vincent Lartizien, ancien surfeur professionnel, donne naissance aux Chanvres de l’Atlantique, un projet dans un domaine où on ne l’attendait peut être pas : la culture et l’utilisation sous toutes ses formes du chanvre.

L’ancien surfeur professionnel (pendant 20 ans) a quitté Hawaï en 2000 pour s’installer dans les Landes. En voyant le surfwear s’éloigner des valeurs de ce sport, il décide de se lancer dans la fabrication de t-shirts plus conformes à sa philosophie.

« J’ai regardé en détail tout ce qui se faisait ainsi que les processus de production. Beaucoup de choses sont en contradiction avec la nature, d’où ma volonté de faire un produit propre à base de chanvre et en utilisant des teintures naturelles, notamment » précise Vincent Lartizien.


Après avoir créé la marque Nunti Sunya, il y a un an, ce passionné de surf se met dans la tête de cultiver du chanvre dans les Landes ; un projet dont il valide la pertinence, tout en suivant le cursus d’une école d’agriculture. 50 hectares seront ainsi plantés en mai dernier pour une récolte fin août. « Ce n’est pas simple, il y a eu quelques raté, mais aussi de très bonnes choses. Nous nous appuyons aussi sur un réseau d’une vingtaine d’agriculteurs bio, avec un objectif de 200 hectares de cultures » se réjouit Vincent Lartizien. « La récolte est délicate, car la graine ne doit pas chauffer. Au-delà de 35°C, elle perd ses propriétés. Il faut donc séparer tout de suite le végétal, et nous avons du adapter les moissonneuses-batteuses ».

 
La troisième phase est en cours. Après le nettoyage et le tri des graines, c’est une étape importante : la transformation pour de multiples usages. En effet, les graines et les fibres entrent dans la composition de nombreux produits. Tous les éléments du chanvre, ou presque, ont une utilité : alimentation, cosmétique, santé, fabrication de matériaux…

Doté de la seule décortiqueuse de chanvre, la jeune entreprise landaise peut proposer le service à d’autres producteurs. Elle a également prévu de commercialiser les amandes dans le réseau bio. « Il y a une très forte demande pour une production française, alors que l’essentiel arrive actuellement de Chine »

Les Chanvres de l'Atlantique, hébergé de Domolandes
Les Chanvres de l’Atlantique, hébergé de Domolandes

Quant aux t-shirts, les premières collections fabriquées à partir du chanvre français vont être présentées lors du salon référence du bio, Marjolaine, en novembre prochain.

Les Chanvres de l’Atlantique ont rejoint Domolandes en juin, où la jeune société bénéficie d’un local parfaitement adapté à ses besoins, en plus d’un accompagnement précieux et de l’ouverture vers un réseau d’entreprises. Autant d’atouts pour ce créateur enthousiaste qui est épaulé par Jenny Lartizien et Claire Lahorgue. « Nous visons 2 ou 3 salariés dès 2017 » précise Vincent Lartizien qui surfe désormais sur la passion d’entreprendre en harmonie avec ses valeurs. Une belle aventure est en route !

Informations sur le site de Nunti Sunya

Retrouver l’article sur le site Presse Lib.

 

 

 

 

 

A propos des Chanvres de l’Atlantique : La société, Les Chanvres de l’Atlantique, élabore et commercialise depuis 2014, sous le nom de NUNTI SUNYA, des tshirts en chanvre 100% français. Fin 2016, une gamme alimentaire à base de graines de chanvre, certifiée Ecocert, est largement distribuée dans le réseau Biocoop, les épiceries fines et les salles de sport de la région.

A propos de Domolandes : Domolandes est une Technopôle spécialisée sur les thématiques de l’éco-construction et du numérique appliqué à la filière du BTP. Implanté en Aquitaine, elle a pour vocation le développement économique et technologique des porteurs de projets et entreprises de la filière du bâtiment. Domolandes cherche à concilier performance économique, solidarité entre les entrepreneurs et utilité sociale.

Présentation d’AKIDOM dans SUD-OUEST

Retrouvez la présentation d’AKIDOM, hébergé de Domolandes, dans le Sud-Ouest du jeudi 6 octobre 2016.

Portrait de la société AKIDOM, hébergé de Domolandes, dans Sud-Ouest
Portrait de la société AKIDOM, hébergé de Domolandes, dans Sud-Ouest

A propos d’AKIDOM : Akidom apporte une réponse globale à tout besoin de transformation de l’habitat dans les Landes (40), le Pays Basque et le Béarn (64). 
Fruit du rapprochement d’entrepreneurs landais reconnus localement, l’entreprise réunit toutes leurs compétences pour garantir des économies d’énergie et un confort durable.
Pour une solution sur-mesure et simplifiée, Akidom est l’interlocuteur unique du début à la fin du projet. http://www.akidom.fr

A propos de Domolandes : Domolandes est une Technopôle spécialisée sur les thématiques de l’éco-construction et du numérique appliqué à la filière du BTP. Implanté en Aquitaine, elle a pour vocation le développement économique et technologique des porteurs de projets et entreprises de la filière du bâtiment. Domolandes cherche à concilier performance économique, solidarité entre les entrepreneurs et utilité sociale.

Lancement du Mastère MS MPC BIM du CESI à Bordeaux

Saisissez une opportunité unique de réaliser votre transition vers le BIM  : Lancement du Mastère MS MPC BIM du CESI à Bordeaux

LE CESI de Bordeaux, membre du club SoBIM, ouvre son Mastère spécialisé Management de projet de construction option Maquette numérique BIM.

Il s’agit d’une formation en alternance d’une durée de 1 an à destination de titulaires d’un Bac+5 ou d’un Bac+4 avec 3 ans d’expérience dans le domaine. Il a pour vocation de former des Managers de projets capables de piloter un projet de construction en utilisant la démarche collaborative BIM (Building Information Modeling) et la maquette numérique : en phase de conception, de réalisation ou d’exploitation ainsi que d’initier la démarche de transition vers les outils numériques dans votre structure en l’adaptant à vos besoins spécifiques.

Les candidatures sont nombreuses mais ils ont besoin de vous, entreprise, pour pouvoir intégrer la formation via un contrat d’alternance. Vous pouvez également envoyer un de vos collaborateurs qui souhaiterait se spécialiser dans le BIM. Alors si vous êtes intéressés par cette opportunité unique de prendre en main votre transition numérique, n’hésitez pas à contacter Jacques LEFEBVRE ou Belen BENOIT pour plus d’informations :

Jacques LEFEBVRE
Ingénieur Formation domaines BTP
jlefebvre@cesi.fr
Tel : 05.56.95.50.66 – Mobile : 06.74.35.21.96

Belen BENOIT
Attachée commerciale BTP
bbenoit@cesi.fr
Tel : 05.56.95.50.47

Vous trouverez ci-joint tous les éléments concernant la prochaine session, soit :

Le Mastère MS MPC BIM en quelques mots …

Les objectifs : en fin de formation, être capable de piloter un projet de construction en utilisant la démarche collaborative BIM (Building Information Modeling) et la maquette numérique : en phase de conception, de réalisation ou d’exploitation. Dans ce cadre, être capable de gérer les projets en prenant en compte leurs enjeux et leurs spécificités : de la définition du besoin du client jusqu’à la livraison du projet, en incluant la mise en exploitation et la maintenance des ouvrages.

Le diplôme visé : Titre RNCP de niveau I – Labellisé par la Conférence des Grandes Ecoles
Le début de la formation : le 18 octobre 2016 au Cesi de Blanquefort
La durée : 1 an avec un rythme d’une semaine par mois en formation (soit 532 heures au total), le reste du temps en entreprise
A qui s’adresse cette formation : aux titulaires d’un Bac +5 ou d’un bac 4 avec 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine

PORTRAIT D’UN HÉBERGÉ DE DOMOLANDES : Fournipro Sud-Ouest

Dans le cadre d’un partenariat avec Presse Lib, chaque semaine, nous vous présenterons un hébergé de la Technopôle Domolandes à Saint-Geours de Maremne. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir Fournipro Sud-Ouest, Distributeur de matériels et fournitures pour les Professionnels et les collectivités des secteurs du BTP, Industriel et Agricole.

Eric Larroquette et Alexandre Commères, les deux associés à l’origine de Fournipro Sud-Ouest ont rejoint le site de Saint-Geours-de-Maremne pour faire décoller leur toute jeune entreprise

 

Eric Larroquette (39 ans) est né tout près de Saint-Geours-de-Maremne, tandis que son associé, Alexandre Commères (38 ans) qui habite près de Tartas est originaire du Gers. Après une solide expérience dans le domaine commercial, ils se sont retrouvés dans la même volonté de faire évoluer leur trajectoire professionnelle en volant de leurs propres ailes.

L’idée de créer une entreprise a germé progressivement, grâce aux encouragements de leur entourage mais aussi de l’accueil positif de professionnels. C’est ainsi que les deux futurs patrons ont été accompagnés par TEC GE COOP sur le site de Domolandes pour jeter les bases de leur nouvelle aventure.

Fournipro Sud-Ouest  a vu le jour en juin dernier pour développer une activité de distribution de matériels et de fournitures industriels pour les professionnels aussi bien dans le domaine du bâtiment et des travaux publiques que de l’agriculture et de l’agroalimentaire, ou encore des collectivités territoriales.

« Notre atout est d’avoir ensemble une très bonne connaissance des produits commercialisés. Nous avons démarré essentiellement sur les Landes et le Pays basque, mais nous comptons aussi aller vers le Gers où Alexandre a de nombreux contacts » précise Eric Larroquette.

Les deux créateurs viennent d’embaucher une troisième personne pour gérer le dépôt de Saint-Geours-de-Maremne qui commence déjà à prendre son envol.  « C’est une chance pour nous d’avoir été accueillis à Domolandes, car en plus de l’accompagnement administratif et des facilités matérielles, nous donne une carte de visite précieuse pour aller convaincre nos futurs clients. La technopole apporte aussi un réseau qui offre un sacré coup de pouce pour démarrer » conclut Eric Larroquette.

Bon vent à cette jeune pousse landaise qui ne manque pas d’enthousiasme !

Informations au 05 58 55 53 56 ou sur le site Internet de Fournipro Sud-Ouest

Retrouver l’article sur le site Presse Lib.

A propos de Domolandes : Domolandes est une Technopôle spécialisée sur les thématiques de l’éco-construction et du numérique appliqué à la filière du BTP. Implanté en Aquitaine, elle a pour vocation le développement économique et technologique des porteurs de projets et entreprises de la filière du bâtiment. Domolandes cherche à concilier performance économique, solidarité entre les entrepreneurs et utilité sociale.